FRAGONARD

FRAGONARD

FRAGONARD A NEW-YORK Chapitre 1


Et voilà le début!...

 

CHAPITRE 1

                                                                         1 de couverture.jpg

 

CROQUE LA POMME.

 

 

Comme c'est amusant tous ces taxis jaunes! On dirait des petits  soleils. On ne peut pas les manquer!  Au Maroc, à Essaouira, tout était bleu. De la couleur du ciel à celle du soleil, on reste dans les hauteurs. En parlant de hauteur, je n'en reviens pas! Oh là là toutes ces tours! Elles sont gigantesques! On dirait un méga-lego! J'ai le tournis! Pourvu que...

- Tu en fais  une de ces têtes Frafra. Allons, New-York est une ville si excitante! Regarde tous ces merveilleux gratte-ciel! Admire-les s'...

Ah non, je ne vais pas la laisser faire! Un aboiement bien sec va la calmer! Elle ne va pas commencer avec ses comparaisons incompréhensibles même si je suis le chien le plus intelligent de la planète. Oui, c'est moi, Fragonard, le Labrador, le plus beau, le plus rapide et le plus gourmand aussi. Justement, j'ai une réputation à défendre moi! A nous deux la grosse pomme. Je vais vite la croquer et plutôt deux fois qu'une!

Tout à ses pensées loufoques, Fragonard se met à émettre de petits jappements.

Aurore a vite fait de les considérer comme une approbation:

- Ah voilà, je savais bien que ça te plairait!

Pffftt!

- Here you are! 84th street E Wolf Hotel.

Oh là là, c'est ce que je craignais! Il est plus que gigantesque, cet hôtel! Je parie que c'est le plus haut de Manhattan! Je suis sûr qu'il fait au moins...

- Vite Jean, j'ai trop hâte d'être là-haut! Dépêche! Prends une des deux valises, tant pis pour le porteur!

Grrrrrrrrrr!

- Tu as vraiment eu une idée superbe de réserver la chambre du dernier étage. On va avoir une de ces vues!

Le dernier étage! Je vais avoir le vertige moi! Qu'est-ce que je vais devenir? Je ne suis pas Superman moi!

Je me couche. Je me mets les pattes sur les yeux. Je ne veux plus rien voir. RIEN.

Je ne bouge plus. Tant pis, ils me passeront sur le corps!

-Fragonard, non! Qu'est-ce que tu fais? Ce n'est pas le moment! Vraiment pas! Oh, écoute Jean, fais quelque chose.

Les yeux d'Aurore s'embuent.

La voilà qui prend son air de chien battu. Jean avec son coeur d'artichaut va céder. C'est sûr.

Je m'en fiche. Je ne bouge pas. Il faut savoir ce que l'on veut dans la vie!

Tout à coup, Fragonard se sent soulevé dans les airs. Il ne peut résister à l'envie de se faire le plus lourd possible... le plus lourd.

Là comme ça.

- Oh, Jean, tu es trop chou... Je t'aime. N'en fais pas trop quand même, tu es tout rouge!

Hi, hi, hi, hi, hi!

C'est vraiment trop bien de faire son entrée dans les bras de son maître. Trop bien! Hummmmm, hummmm.

Alors que Jean se dirige vers l'ascenseur, un portier surgit de nulle part avec une affichette: PETS FRIENDLY qu'il agite frénétiquement comme une groupie tout en lui faisant le V de la victoire.

ARRIVEE PLUS ROYALE, TU MEURS!

 

*****

Il y a une de ces circulations! Finalement c'est bien d'être attaché. Et moi qui croyais que notre hôtel était le plus haut de toute la ville, c'est le plus petit oui! Je vais avoir le torticolis à force de regarder en l'air moi!

- Vraiment impressionnante, cette cinquième avenue. Tout y est tellement élégant: la courbure des immeubles, les new-yorkaises elles mêmes. Tiens, regarde le belle vitrine de Van Cleef and Arpels! On entre? Un beau petit collier comme souvenir, non?

Jean la tire tout à coup en avant, entraînant Fragonard.

Hé, bonjour l'accélération! Un collier comme souvenir ! Pffftt! Je n'ai qu'à lui donner le mien!

Alors qu'ils avancent tranquillement le long des gratte-ciel majestueux de l'avenue, Fragonard s'arrête net comme un chien de chasse à l'arrêt. Il n'a jamais vu ça. Un homme vient dans leur direction avec pas moins de six chiens en laisse. Et pas des moindres: à part un petit qui doit se sentir bien seul, tous ont des tailles impressionnantes.

Six chiens! Fragonard a déjà le coeur qui fond à la vue de cet amoureux des bêtes quand Aurore balaie froidement ses élans sentimentaux.

- Tiens, toi qui adores promener Frafra, tu as raté ta profession: promeneur de chien! ça ne te dirait pas? lance Auroere en riant à nouveau, avec un clin d'oeil appuyé à l'intention de Jean qui ne semble pas beaucoup apprécier la plaisanterie.

Promeneur de chien; ça m'épate! Je ne savais même pas que ça existait.

D'un revers de patte, Fragonard balaie toute perspective de ce genre: "Très peu pour moi! C'est mon maître qui me promène. Non mais! Flairer une belle touffe d'herbes plates, folâtrer, faire mes petits pipis, trottiner, patauger dans les flaques, flairer encore un bon gros buisson, tournicoter dans l'air frais du petit matin, la truffe en alerte... Avec un étranger? Nooooon!"

Alors que Fragonard semble au comble de l'indignation l'apparition de la plus belle chienne qu'il ait jamais vue stoppe net ses envolées poétiques. Le promeneur de chiens est maintenant à son niveau et parmi les six qu'il tient en laisse, Fragonard n'a d'yeux que pour elle: racée, élégante, d'une belle couleur rousse, les oreilles tombantes comme lui, le poil lustré tel une soie précieuse, un collier d'argent autour du cou, les ongles faits au rouge carmin, comme un top model, elle laisse errer son regard de biche. Fragonard en reste coi, un petit bout de langue coincée entre les babines.

Hou là là, elle a vraiment du chien!

Tandis que la sublime créature le dépasse, Fragonard fait le beau, gonfle le poitrail et laisse échapper un jappement bref mais appuyé d'intense satisfaction.

La belle hautaine, tourne la tête et l'ignore totalement.

Mais Fragonard ne se le tient pas pour dit et en rajoute.

Il répète son aboiement un peu plus fort et ouvre sa gueule comme s'il souriait.

La belle se retourne et le regarde intensément.

Ah quand même!

- Tu veux jouer les dragueurs et tu as les dents jaunes! Non mais hello, quoi! Hello!

Et blasée, elle tourne les coussinets, plus fière que jamais.

Les dents jaunes! Euh...

A nouveau le grand rire d'Aurore se fait entendre.

- Eh bien, la belle t'a envoyé promener, mon vieux Frafra!

Envoyé promener? Je ne veux pas aller me promener, moi! Sauf si c'est avec elle! Et je ne suis pas vieux d'abord! Et Frafra, c'est un nom ridicule! Je m'appelle Fragonard, oui ou non?

Rageur, Fragonard se tourne vers Jean espérant au moins une parole encourageante, une minuscule caresse.

La solidarité entre mâles, ça existe, non?

Lâcheur!

 

*****

 

- Oh écoute Jean, je suis exténuée. Si on allait directement se coucher après l'apéritif? Tu as faim, toi?

La voix d'Aurore se fait suppliante:

-"S'il te plaît".

Oui, moi, j'ai faim. Parce qu'à moi, on ne me demande rien! je passe toujours après. Pas question que j'aille déjà me coucher surtout que je n'ai pas ma panière. Celle de l'hôtel ne me dit rien qui vaille avec cette espèce de plaid en dentelle! Je ne suis pas une" canichette"! Et puis, il ne sent rien! Pas la moindre odeur, le moindre relent de...

- Tu as raison, moi aussi je suis fourbu. On prendra un brunch demain matin et le tour sera joué. En attendant la vue est magnifique de cette terrasse. Pour un mois de décembre, on est plutôt bien dehors et avec toutes ces illuminations on y voit comme en plein jour. On va pouvoir en profiter encore un peu.

Pfffttt! C'est vrai, la perspective est gigantesque mais...

Tous ces gratte-ciel me donnent un peu le vertige. Avec leurs nez qui pointent vers le ciel, on dirait des fusées et les escaliers de secours tout noirs, des bras télescopiques!

La cité du futur! New-york va peut-être s'envoler. En route pour les étoiles!

NON, CE N'EST PAS POSSIBLE! Qu'est ce qu'il fait là cet enfant? NOOOOON!

LE MOT DANGER S'INSCRIT EN LETTRES DE FEU DANS LE CERVEAU DE FRAGONARD! ...... ( Aventure à suivre  )

 

 

 

 

 





 



11/11/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres